appartement neuf

Vous souhaitez préparer votre retraite ou voulez percevoir des revenus supplémentaires à chaque fin du mois ? L’investissement dans la pierre présente des avantages indéniables. Mais pourquoi choisir un appartement neuf ? Est-ce le choix le plus judicieux ? Voici un guide pour réussir votre investissement immobilier.

Appartement neuf : garanties, taxes et frais divers

Un appartement neuf s’accompagne de nombreuses garanties du constructeur et c’est une aubaine pour les futurs propriétaires. La garantie de parfait achèvement dure un an à partir de la date de remise des clés et couvre les dommages constatés. La garantie de bon fonctionnement vous protège contre les éventuels défauts sur les éléments démontables pendant 2 ans et la garantie décennale entre en jeu en cas de dégâts qui risquent de fragiliser la construction ou qui la rendent inhabitable pendant 10 ans. Il peut s’agir d’un problème de toiture, d’une fissure, d’une infiltration… Le constructeur est tenu de prendre en charge les dépenses s’il ne s’agit pas d’une usure normale, cliquez ici pour en savoir plus.

Les frais de notaire sont à la charge de l’acheteur. Si dans l’ancien, le montant est fixé à 7 à 8% du prix d’achat, dans le neuf, vous ne payez que 3% au maximum. Ce qui vous fera de belles économies. De même, le propriétaire bénéficie d’une exonération foncière pendant les deux ans après la réception des travaux. Enfin, le paiement sera échelonné au fur et à mesure de l’avancement des travaux : 5% à la signature de la réservation, 35 % à l’achèvement des fondations, 70 % à la mise hors d’eau, 95 % à l’achèvement des travaux. Le reste sera remis à la livraison.

Confort optimisé et économie d’énergie

En optant pour un achat dans le neuf, vous avez le choix entre une construction déjà achevée ou en cours d’achèvement. Dans le premier cas, vous pouvez y habiter après la signature de l’acte authentique. Par contre, dans le second cas, il faudrait attendre plusieurs mois pour la livraison. Cependant, en choisissant cette option, vous pouvez personnaliser votre logement au gré de vos envies et y apporter des modifications en cas de besoin. Bref, vous pouvez construire la maison de vos rêves : style, surface, options, etc. Mais, quel que soit votre choix, la maison devra répondre aux normes en vigueur. Ainsi, les matériaux et équipements utilisés seront de qualité et assureront une meilleure isolation thermique et acoustique. Ce qui limitera les pertes d’énergie résiduelles et vous garantira d’un confort optimal. Avec la règlementation thermique RT 2012, vous pouvez économiser jusqu’à 5 fois sur votre facture d’électricité. Les pièces doivent également être optimisées et bien aménagées. Si vous décidez d’acheter pour louer, vous pouvez être éligible à la loi Pinel, ce qui peut vous permettre de bénéficier d’un avantage fiscal entre 12 à 21%.

Étapes de l’achat d’un appartement neuf

L’achat immobilier neuf déjà achevé est similaire avec les procédures de l’achat d’un logement ancien : vous signez un compromis de vente puis un acte de vente. En revanche, avec la vente en l’état futur d’achèvement, le principe est totalement différent. Une fois que vous aurez pris votre décision, vous passez à la signature d’un contrat de réservation et payez un dépôt de garantie de 5% du prix convenu. Le document s’accompagne d’une description détaillée du futur logement et vous sera envoyé par lettre recommandée avec accusé de réception. À compter de ce jour, vous disposez de 10 jours pour vous rétracter. Dès que vous aurez obtenu un financement, vous pouvez signer l’acte authentique. Les appels de fonds seront réalisés par le promoteur et ne seront validés que lorsque le maître d’œuvre a constaté l’avancée conforme des travaux. À la livraison, vous pouvez faire une visite détaillée de votre logement pour constater les vices apparents. Ces derniers doivent être consignés dans le procès-verbal de livraison que vous et le promoteur doivent signer.

Astuces pour réussir l’achat d’un appartement neuf

L’achat dans le neuf est un projet d’envergure, donc prenez tout votre temps. Dans un premier temps, définissez vos objectifs et votre budget. Dans le cadre d’une location, la maison doit être située dans un quartier stratégique capable d’attirer la cible et satisfaire les futurs locataires. Pensez donc à déterminer la zone à investir. Ensuite, faites un état des lieux. Si la maison est déjà sur pieds, vous pouvez la visiter et l’examiner pour détecter d’éventuels défauts. En cas de VEFA, il est fortement recommandé de vous rendre sur place et de vous renseigner sur le quartier et sur les projets à venir auprès de la mairie. Ainsi, vous aurez une petite idée du potentiel du bien. Soyez également très attentif à la notice descriptive annexée au contrat, passez au crible chaque ligne afin d’éviter les déconvenues. Si vous avez du mal à déchiffrer le document, demandez l’aide d’un professionnel.

Par ailleurs, prévoyez un budget. À part l’épargne que vous avez mise de côté, vous pouvez également ajouter le montant de crédit auquel vous pouvez prétendre. Il est très important de vous assurer de votre capacité d’emprunt avant de signer le compromis de vente. En tout cas, pour dénicher le meilleur taux, faites jouer la concurrence. Outre cela, vous pouvez aussi vérifier si vous êtes éligible aux prêts aidés par l’État ou au PTZ.