Acheter dans le neuf

La possibilité de se procurer d’un bien immobilier est le rêve de beaucoup de gens. Néanmoins, ils doivent savoir que cela peut leur octroyer divers avantages et inconvénients. Cela dépend entre autres de la situation à laquelle on est confronté. Il revient à tout un chacun de voir les opportunités pour parvenir au but. En réalité, il y a plus d’avantages que d’inconvénients. Ce qu’il faut savoir également c’est que le secteur de l’immobilier est une filière assez complexe. Qu’en est-il alors de l’achat de l’immobilier neuf ?

Une économie d’énergie et des équipements suivant les normes

Si vous choisissez d’investir dans un immobilier neuf, les garanties octroyées par les normes en vigueur ne manquent pas de vous surprendre. Aujourd’hui, un nouveau label sur la possibilité de miser sur la baisse de la consommation est un projet déjà en cours d’exécution. Les constructeurs professionnels du bâtiment prévoient de fournir aux nouveaux logements un minimum de dépenses énergétiques. Cette question est bien étudiée pour répondre aux besoins actuels de la mise en garde contre la pollution atmosphérique. Les programmes immobiliers priorisent la préservation de l’environnement par l’éradication de l’émission de gaz à effet de serre. La construction d’une nouvelle maison doit par-dessus tout se conformer à ces exigences. Vous notez entre autres la considération de matériaux de construction qui favorisent l’économie d’énergie. En règle générale, tout est prévu en matière d’isolation thermique et sonore. Il vous est alors conseillé de faire confiance au savoir-faire et à la qualification des professionnels du bâtiment sur ces points-là.

La réduction des frais de notaire pour un nouveau logement

La transaction immobilière n’exclut pas les dépenses prévues dans certaines situations. En fait, l’achat d’un nouveau logement est toujours synonyme de droits de mutation. Ainsi, la présence de notaire est une condition nécessaire pour l’accomplissement de diverses transactions. Son intervention n’est pas pour autant initiée à titre gratuit. Seulement, la différence est perceptible en matière de frais de notaire. En parlant de l’acquisition d’immobilier neufs, vous profitez des droits de mutation moins élevés par rapport au prix de vente d’un ancien logement. Les frais de notaire sont calculés en fonction du prix de vente de la maison achetée à l’état neuf. Il inclut notamment la taxe sur la publicité foncière qui est aussi prélevée sur le prix de vente du logement. D’autres formalités comme la contribution sur la sécurité de logements entrent en lice pour préserver certains avantages aux nouveaux propriétaires. Tout comme les frais de notaire, d’autres rémunérations sont mentionnées en tenant également compte des transactions effectuées. Ce qui aboutit normalement aux autres avantages financiers non négligeables.

La taxe foncière exonérée au bénéfice du nouvel acquéreur

Quoiqu’elle ne soit pas le seul avantage que perçoit le nouvel acquéreur de bien immobilier, l’exonération de taxe foncière est bel et bien un objet de convoitise. Toutefois, elle s’applique seulement dans le cadre de l’achat d’un immobilier neuf. En fait, cet avantage peut courir pendant une période de deux ans, à compter de la réception définitive des travaux. Il faut savoir qu’en matière de taxe, l’avantage fait référence à une défiscalisation temporaire dans le cadre d’une location de logement. Suivant un programme immobilier bien établi, vous devez effectuer une déclaration écrite au niveau des autorités compétentes. Cette action se fait après la fin des travaux de construction. Cependant, elle ne prend aucun effet au-delà de trois mois. Pour vous y faire, il vous importe tout simplement de remplir le formulaire réservé à cet effet auprès du service foncier du quartier où se trouve votre nouveau logement.

Quelques bémols à prévoir sur l’acquisition

Acheter une nouvelle maison n’est pas pour autant sans inconvénient. Vous pouvez vous informer auprès des professionnels du bâtiment ou autres personnes morales pour vérifier l’authenticité de ce fait. Malgré tout, il ne s’agit en aucun point d’un problème majeur qui va vous influencer. Cette différence se voit au niveau du prix au mètre carré, qui est nettement supérieur dans le neuf que dans l’ancien. Toutefois, il n’y a pas à vous décourager même si en plus, les programmes immobiliers portent à la connaissance du nouvel acquéreur qu’il doit attendre le délai de livraison. Cette période peut s’étendre de neuf à dix-huit mois après la signature du contrat de vente entre les deux parties. Dans les zones urbaines et notamment dans les centres-ville, les logements vendus à l’état neuf sont rares. De ce fait, les prix tendent à monter par rapport aux zones périphériques. En outre, l’acheteur court le risque d’être voué à l’échec dans son acquisition. Cela se voit dans le cas où le promoteur fait faillite et n’est pas couvert par aucune assurance immobilière.