location

La location immobilière avec option d’achat est un type d’achat qui consiste à être locataire de votre logement avant d’en devenir propriétaire. Le principe est clair : le locataire bénéficie d’une option qui lui permet d’acquérir le bien à la fin du bail.

Cette pratique suscite de plus en plus l’intérêt aussi bien des investisseurs ou promoteurs immobiliers que des acheteurs en raison de ses nombreux avantages pour l’acheteur et le vendeur.

La souplesse du contrat de location-achat

La location immobilière avec option d’achat ou encore LOA immobilier offre une certaine liberté à l’acheteur. En effet, le locataire dispose d’une marge de manœuvre non négligeable pour prendre une décision d’achat. En règle générale, il en a au moins jusqu’à la fin du bail pour lever l’option d’achat.

Par ailleurs, le prix d’achat du bien est fixé à la signature du contrat. Ainsi, la transaction est sécurisée. L’acheteur est protégé contre les changements qui sont susceptibles d’intervenir au cours du bail.

Concrètement, si la valeur du bien diminue pendant la durée du contrat de location accession, il n’est pas tenu par l’obligation de lever l’option d’achat. Si la valeur augmente fortement, cela n’affectera pas les termes du contrat. Le locataire peut acquérir le bien au prix de départ, dès qu’il exprime la volonté de devenir propriétaire.

Un contrat à caractère inclusif

La location avec option d’achat met en présence un acheteur et un vendeur, quel que soit le profil (professionnel ou amateur). Ainsi, ce contrat s’adresse absolument à tout le monde, sans aucune restriction. C’est ce qui explique son caractère inclusif.

Ainsi, les profils inéligibles à un crédit immobilier sont autorisés à souscrire à ce type de contrat. Il s’agit particulièrement des personnes qui détiennent un pouvoir d’achat faible, des jeunes, des couples divorcés. Mais aussi des notaires, courtiers et autres professionnels de l’immobilier.

LOA et défiscalisation

La location avec option d’achat est compatible avec les lois de défiscalisations immobilières. Pour le propriétaire-bailleur, il s’agit d’un véritable atout. En effet, pendant toute la durée de la location accession, il peut bénéficier du régime fiscal de la loi Pinel. En d’autres termes, l’investisseur est susceptible de profiter d’une réduction d’impôt, tant que le logement demeure sa propriété durant toute la durée du bail.

Par ailleurs, la redevance perçue par le propriétaire-bailleur n’est pas imposable dans la catégorie des revenus fonciers. Aussi, le locataire est-il tenu de payer la taxe foncière de l’immeuble, ainsi que toutes les charges de propriété et de copropriété (à l’exception des grosses réparations) inhérentes à la jouissance du logement en location-accession.