acheter un bien immobilier neuf

Vous avez le projet d’acquérir une maison ou un appartement, pour l’habiter ou le louer. Vous hésitez entre acheter dans l’ancien ou dans le neuf. Le prix de l’immobilier neuf est, certes, plus élevé mais vous allez acquérir une habitation respectant les normes de construction en vigueur, une habitation sous garantie avec des espaces optimisés. De plus, le surcoût à l’achat va être compensé en partie par des avantages fiscaux intéressants, notamment dans le cadre d’un investissement locatif dans le neuf.

Une construction aux normes techniques et environnementales

Sur les sites de certaines agences immobilières, comme le site www.foncia.com par exemple, vous trouverez des annonces pour des biens dans l’ancien mais également des programmes de logements neufs. Or, en faisant le choix du neuf, vous aurez un appartement ou une maison respectant les normes techniques et environnementales. Vous aurez ainsi une habitation dans laquelle le confort acoustique et le confort thermique en été comme en hiver sont respectés. En effet, toutes les constructions neuves doivent notamment être conformes à la réglementation thermique actuellement en vigueur, la RT 2012. Mais, les promoteurs proposent souvent des biens allant au-delà de cette norme thermique. Il est ainsi courant de voir des programmes neufs estampillés BBC, Bâtiment Basse Consommation.
En faisant le choix du neuf, vous aurez donc des factures d’énergie réduites.

Des garanties en cas de dysfonctionnements

Un acquéreur d’un logement neuf dispose de plusieurs garanties destinées à le protéger, y compris dans le cas d’une Vente en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA).
Ainsi, le promoteur ou le constructeur de maisons individuelles a l’obligation de souscrire une garantie d’achèvement. Il s’agit d’une garantie bancaire permettant de régler la fin des travaux, en cas de défaillance du constructeur.
Une fois le programme immobilier neuf achevé débute la garantie de parfait achèvement. Cela signifie que tous les défauts survenant pendant la première année suivant la construction doivent être réparés par les entreprises. De plus, pour les éléments d’équipements comme les volets ou le chauffe-eau, une garantie de bon fonctionnement de 2 ans est prévue. Enfin, l’habitation neuve bénéficie d’une garantie décennale via l’assurance dommages-ouvrage souscrite obligatoirement par le constructeur. Cette assurance va régler tous les dommages mettant en cause la solidité de l’ouvrage ou le rendant impropre à sa destination, c’est-à-dire inhabitable. Le grand avantage de l’assurance dommages-ouvrage est d’être une garantie de pré-financement. Le propriétaire ou les copropriétaires du bien n’ont donc pas à prouver une faute d’un intervenant. Il peut s’agir, par exemple, de fissures structurelles, d’une mauvaise étanchéité de la toiture, d’un problème de fondation.
L’argument en faveur du neuf voulant que les frais de maintenance soient moindres par rapport à l’ancien est donc exact. Attention, cependant, la garantie dommages-ouvrage ne va pas couvrir un sinistre ayant pour cause un défaut d’entretien du bâtiment.

Des espaces optimisés

L’augmentation du prix du m² habitable oblige les promoteurs à optimiser l’espace. Acheter un bien immobilier neuf permet donc d’avoir un logement bien pensé. Ainsi, il n’y a plus de perte de place avec des couloirs interminables, les placards sont intégrés…Et, pour plus de convivialité, les cuisines sont souvent des cuisines ouvertes.
Dans le cas d’une vente en VEFA, certains promoteurs laissent le choix du revêtement (carrelage ou parquet, par exemple), le choix de la couleur des peintures etc. Vous aurez ainsi un logement correspondant à vos envies. Et pour vous projeter dans votre nouvelle habitation, les nouvelles technologies viennent à la rescousse : plan en 3 D, visite virtuelle à l’aide d’un casque etc.
De plus, les appartements neufs sont plus accessibles : présence d’un ascenseur, place de parking obligatoire, normes handicapés respectées. Cette accessibilité est un véritable atout, en cas de revente du bien ou de mise en location.

Des avantages fiscaux

Lors de l’achat d’un logement neuf, vous bénéficiez de nombreux avantages fiscaux gommant partiellement le surcoût par rapport à un logement ancien.
Les frais de notaire sont ainsi réduits à 2 – 3% du prix du bien immobilier contre 7% dans l’ancien. De plus, vous aurez droit à une exonération de la taxe foncière, pendant 2 ans. Attention, cependant, cette exonération n’est pas automatique. Il faut, en effet, remplir un formulaire disponible sur le site des impôts et le transmettre à l’administration fiscale, dans les 90 jours suivants l’achèvement de la maison ou de l’immeuble collectif. De plus, le maire a la possibilité de refuser cette exonération.
Dernier avantage fiscal : si vous effectuez un investissement fiscal dans le neuf. En effet, dans certains cas, la loi Pinel prévoit des réductions d’impôt pour les logements construits dans les zones les plus tendues, pendant une période maximale de 12 ans. De plus, vous devrez louer votre bien comme résidence principale pendant au moins 6 ans à un prix inférieur au marché de 20% à un locataire disposant de ressources modestes.