Exemple appartement Pinel

Le marché de la pierre en France semble avoir retrouver des couleurs ces dernières années. Malheureusement, la crise mondiale de 2008 trouve encore aujourd’hui des conséquences éloignées avec un investissement qui peine à retrouver son niveau d’avant la crise. Pour lutter contre cela, le précédent gouvernement établi en France avait mis en place un dispositif, du nom de la Ministre alors en place : le dispositif Pinel. Intéressant pour tous les investisseurs, notamment particuliers, ce dispositif vise à relancer le marché de l’immobilier, aussi bien dans le neuf que dans l’ancien.

Découvrez, dans les lignes qui suivent, tout ce qu’il vous faut savoir sur le calcul du loyer d’un bien immobilier dans le cadre de la loi Pinel. Un calcul à faire absolument afin de bien identifier les différents avantages que vous pourrez trouver grâce à ce dispositif.

La loi Pinel en quelques mots

Avant d’entrer en détails sur le calcul du loyer maximum pouvant être mis en place pour profiter du dispositif Pinel, prenons quelques instants pour présenter ce dernier à tous ceux qui ne le connaîtraient peu ou pas encore.

Le dispositif Pinel est donc venu en remplacement du dispositif mis en place précédemment par Cécile Duflot. L’objectif reste le même : améliorer grandement et ouvrir le plus largement possible les conditions diverses et variées pour le contribuable français souhaitant investir dans la pierre. Pour ce faire, le développement du financement des particuliers a été envisagé par l’intermédiaire d’un dispositif financier précis permettant de nombreuses facilités fiscales, notamment au sujet de la défiscalisation. C’est là tout l’objet du dispositif Pinel dont nous allons vous expliciter le calcul dans la suite de cet article.

Le calcul du loyer maximum dans le cadre du dispositif Pinel

Afin d’être reconnu comme éligible au dispositif Pinel, il vous faudra donc respecter différents plafonds de la loi en question. Des plafonds de ressources par exemple mais également d’autres obligations en tous genres. Ainsi, on parle de plafond de loyer pour calculer le loyer maximum auquel votre bien immobilier pourra être mis en location. L’objectif étant de faciliter l’accès à tous les particuliers français en quête d’un logement en location. Mais en tant que bailleur, il reste très intéressant de calculer le tarif maximal auquel louer ce bien en vue d’en retirer le maximum de bénéfices sur le court, moyen et long terme.

Le calcul de votre loyer maximum doit donc prendre en compte les éléments suivants :

• le coefficient multiplicateur de votre zone d’habitation ;

• le plafond de loyer de la zone dans laquelle se situe votre logement ;

• la surface habitable du logement.

Pour toute question supplémentaire, n’hésitez pas un seul instant à vous rapprocher d’un spécialiste en la matière. Ce dernier sera à même de vous renseigner et vous guider dans l’évaluation et la définition du loyer maximum concernant le bien que vous souhaitez mettre en location. Un accompagnement de tous les instants pour vous offrir une pleine satisfaction en matière de défiscalisation.

Cet article vous a été proposé par www.defiscalisation-conseil.com, votre source d’informations pour réduire le montant de vos impôts.

Articles similaires