un investissement locatif

Le placement de l’investissement locatif dans l’immobilier neuf s’avère profitable et se pratique au moins à moyen terme, cela signifie le temps que se déroule le dispositif de défiscalisation. Si l’on se réfère à un logement de tourisme, le terme vacances vient s’adjoindre à celui de la mise. Une fois ce délai dépassé, les proprios peuvent remettre en vente avec une plus-value et subventionner un autre plan. Ils peuvent aussi garder le bien immobilier pour recouvrer des loyers.

Plus de sécurité avec un placement immobilier neuf

Le neuf se particularise exclusivement par ses prouesses énergétiques, par le biais des équipements isolants et à une conception bien réfléchie afin de modérer les nécessités en consommation. En parallèle, l’immobilier neuf s’annexe de nombreuses assurances prises par le promoteur, qui garantissent une dizaine d’années de sérénité à l’investisseur, dans l’éventualité où le bien requiert des travaux. A contrario, l’immobilier ancien sollicite généralement des travaux de réhabilitation, pour rénover la maison, et également pour bonifier ses performances énergétiques. De surcroît, un vice caché peut apparaitre après l’acquisition, et laisse l’investisseur couvrir en solo les travaux à prévoir. À l’inverse de la mise financière, l’immobilier permet de se procurer du crédit. Lorsque le crédit est intégralement acquitté, l’investisseur a en possession un héritage en apportant un effort de mesure restreint. Ce dernier dispose d’un abattement de 30 % et de 50 % en LMNP via le régime BIC). Cela tempère la taxation sur les revenus fonciers, et appuie l’atout de ce dividende locatif.

Impôts réduits

Une panoplie de dispositifs de défiscalisation poussent à miser dans l’immobilier neuf tel que le dispositif Pinel qui permet de tirer profit d’une remise fiscale de 12, 18 ou voire même, 21 % du coût de l’habitation, durant au minimum 6 , 9 , 12 ans lors d’une mise en location. Cette loi repose sur une maison louée sans mobilier, dans le respect de quelques modalités (secteur géographique du bien, revenu du locataire, loyer modéré). Quant au dispositif Censi-Bouvard permet de diminuer ses impôts de 11 % de la somme du placement pendant 9 ans d’investissement locatif, et de reprendre la TVA immobilière de 20 %. Le Censi-Bouvard est destiné aux résidences louées en meublés en habitation de services, pour les loueurs meublés non-professionnels ou LMNP. Au demeurant, acheter du neuf permet de jouir d émoluments de notaire limités (2 à 3 % du montant du logement, contre 6 à 7 % dans l’ancien) et d’un abaissement de taxe foncière au cours des 2 premières années.

Articles similaires